TX Group: la crise du coronavirus s’est traduite par une baisse du chiffre d’affaires de 18 pour cent au premier semestre 2020

Eu égard à l’effondrement des recettes publicitaires dans le sillage de la crise du coronavirus, le produit d’exploitation consolidé de TX Group a baissé de 92.9 millions de francs au premier semestre 2020, pour atteindre 431.2 millions de francs (-17.7 pour cent). Des économies à court terme et l’indemnité en cas de réduction de l’horaire de travail ont permis de compenser 40 millions de francs de la baisse du chiffre d’affaires. Le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) a baissé de 62.7 pour cent, à 34.1 millions de francs, tandis que le résultat opérationnel avant effets de regroupement d’entreprises (EBIT adj.) a atteint 12.3 millions de francs (–82.6 pour cent). La vérification de la valeur intrinsèque du goodwill chez Tamedia a engendré un besoin de dépréciation à hauteur de 85 millions de francs. De ce fait et en raison des amortissements résultant du regroupement d’entreprises, le résultat opérationnel (EBIT) affiche une perte de 107.5 millions de francs (–362.5 pour cent). Le résultat baisse à –109.4 millions de francs (–304.2 pour cent).

Zurich, le 25 août 2020 – À 431.2 millions de francs, le produit d’exploitation a diminué de 92.9 millions de francs par rapport à la même période de l’année précédente, où il s’établissait à 524.1 millions de francs. La baisse des chiffres d’affaires publicitaires due à des raisons structurelles et les annulations de réservations suite à la crise du coronavirus ont entraîné pour le premier semestre 2020 une baisse du chiffre d’affaires de 17.7 pour cent par rapport à l’année précédente et, conjointement avec les amortissements devenus nécessaires, un résultat négatif au niveau de l’EBIT. Les entreprises 20 Minuten, Goldbach et Tamedia sont particulièrement affectées. Chez TX Markets le résultat des plateformes d’offres d’emploi est en outre orienté à la baisse, en raison du développement économique morose. Les autres produits incluent le résultat de la vente de l’activité Renovero à hauteur de 1.1 million de francs effectuée par Olmero AG en avril 2020. Le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) a baissé de 57.4 millions de francs, pour atteindre 34.1 millions de francs. La marge EBITDA est ainsi passée de 17.5 pour cent lors de l’exercice précédent à 7.9 pour cent actuellement. Des économies à court terme et l’indemnité en cas de réduction de l’horaire de travail d’un montant global de 11.5 millions de francs ont permis de réduire les charges d’exploitation de plus de 40 millions de francs. Ainsi, les prestations de tiers de l’édition et de la rédaction ont baissé de 12.3 millions de francs et la charge de papier de 7.3 millions de francs, la diminution de la charge de papier résultant du recul de la quantité de papier, mais aussi de la réduction du prix du papier. Les autres charges d’exploitation ont en outre été réduites de 15.4 millions de francs. TX Group affiche un résultat opérationnel (EBIT) de –107.5 millions de francs pour le premier semestre 2020. Cette évolution se caractérise notamment par la dépréciation sur goodwill chez Tamedia à hauteur de 85.0 millions de francs et d’autres amortissements. Il en résulte au final une perte de –109.4 millions de francs.

Pietro Supino, Président et Éditeur, résume le premier semestre 2020 de TX Group en ces termes: «Après le bon démarrage de TX Group en 2020 à l’issue de la réorganisation, la crise du coronavirus a pesé tout particulièrement sur la situation à partir de mars. Elle a immédiatement engendré de grandes pertes sur le marché publicitaire, qui dépend traditionnellement de la conjoncture. Celles-ci affectent tout particulièrement 20 Minuten, Goldbach et les journaux de Tamedia. Les perspectives économiques négatives concernent également les marchés de l’emploi de TX Markets. Les places de marché Ricardo et Tutti ont en revanche profité de la crise. Les défis du changement structurel se sont doublés ces derniers mois d’une situation de crise inattendue. Grâce aux excellentes positions de marché de nos entreprises, aux économies d'échelle et à la solidité de notre bilan, TX Group a la possibilité de profiter d’opportunités, de voir la crise comme une chance et d’en sortir renforcé. La situation est sérieuse, mais il n’y a aucune raison de dévier de la stratégie engagée.» 

 

Chiffres clés

2020-6 

en mio. CHF

2019-6 

en mio. CHF

Changement

en pour cent

TX Group

   

Revenus

431.2

524.1

-17.7

Résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA)

34.1

91.5

-62.7

    Marge1 

7.9

17.5

-54.7

Résultat opérationnel avant effets de

regroupement d’entreprises (EBIT adj.)

12.3

71.1

-82.6

    Marge1

2.9

13.6

-78.9

Résultat opérationnel (EBIT)

-107.5

41.0

-362.5

    Marge1

-24.9

7.8

-419.1

Résultat

-109.4

53.6

-304.2

  part des actionnaires de TX Group

-116.5

39.6

-394.4

    

Cash flow opérationnel

15.4

64.9

-76.3

Cash flow après investissements en

immobilisations corporelles et incorporelles (FCF adj.)

-0.0

54.2

-100.0

Total du bilan

2 613.4

2 841.6

-8.0

Taux de fonds propres (en pour cent)2

73.6

72.8

1.1

    

TX Markets

   

Revenus

100.8

108.1

-6.7

  dont intersegment

0.8

0.6

32.4

EBIT adj.

35.8

42.6

-7.1

  Marge1

35.5

39.4

-9.9

    

Goldbach

   

Revenus

61.1

78.1

-21.8

  dont intersegment

21.0

22.1

-4.7

EBIT adj.

-3.3

10.8

-130.6

  Marge1

-5.4

13.8

-139.1

    

20 Minuten

   

Revenus

39.8

70.5

-43.5

  dont intersegment

2.4

1.9

25.7

EBIT adj.

-7.0

19.3

-136.3

  Marge1

-17.6

27.4

-164.2

    

Tamedia

   

Revenus

224.7

276.1

-18.6

  dont intersegment

10.8

14.8

-27.0

EBIT adj.

-5.4

16.2

-133.3

  Marge1

-2.4

5.9

-141.0

    

Group & Ventures

   

Revenus

102.3

76.5

33.7

  dont intersegment

62.6

46.0

36.3

EBIT adj.

-3.5

-17.1

-79.4

  Marge1

-3.4

-22.3

-84.6

 

Effectif des collaborateurs (ETP)3

 

3 640

 

3 642

 

-0.1

 

1 En pour cent de revenus
2 Fonds propres par rapport au total du bilan

3 Effectif moyen des collaborateurs, hors collaborateurs des sociétés associées / coentreprises

 

Indicateurs de performance alternatifs

TX Group utilise les indicateurs de performance alternatifs suivants:

  • résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA)
  • résultat opérationnel avant effets de regroupement d’entreprises (EBIT adj.)
  • cash-flow après investissements en immobilisations corporelles et incorporelles (FCF adj.)
  • compte de résultat consolidé normalisé

 

Des informations détaillées sur la composition des indicateurs de performance alternatifs sont disponibles sur https://tx.group/fr/relations-investisseurs/indicateurs-de-performance-alternatifs .

 

Restatement

Une organisation décentralisée constituée de quatre entreprises bénéficiant d’une large autonomie a été créée le 1er janvier 2020 sous l’égide de TX Group. Toutes les plateformes d’annonces et places de marchés sont intégrées dans le segment TX Markets et la commercialisation publicitaire est concentrée dans le segment Goldbach. Le segment 20 Minuten inclut les médias pendulaires en Suisse et à l’étranger, tandis que les médias payants évoluent sous le nom Tamedia. Les participations de Ventures ainsi que les prestations du groupe sont en outre regroupées dans le segment Group & Ventures. Les informations sur les segments de l’exercice antérieur ont donc été adaptées à la nouvelle structure des segments.

 

Impairment: dépréciation à hauteur de 85 millions de francs chez Tamedia   

Les recettes publicitaires se sont effondrées durant l’année en cours en raison de la crise du coronavirus. Le changement structurel fondamental dans les médias s’en trouve accéléré. Les journaux imprimés souffrent de l’érosion de leurs chiffres d’affaires publicitaires et le nombre de leurs abonnés diminue également. Les nouveaux abonnements et chiffres d’affaires publicitaires numériques sont loin de compenser ces baisses. Il faut s’attendre à une baisse des cash-flows futurs pour Tamedia. Pour cette raison, un amortissement sur le goodwill est requis. La hausse du taux d’escompte avant impôts a également un impact négatif sur l’évaluation. Globalement, la dépréciation de Tamedia dans le bilan de TX Group s’élève à 85 millions de francs. Le résultat semestriel de TX Group est grevé de ce montant. Pour les autres Cash Generating Units (CGU), la vérification simultanée de la valeur intrinsèque à la date actuelle n’a révélé aucun besoin de dépréciation.

 

TX Markets: valeurs record pour Ricardo et Tutti, JobCloud affecté par le ralentissement de l’économie

Par rapport à l’exercice précédent, TX Markets affiche un produit d’exploitation en baisse de 6.7 pour cent, à 100.8 millions de francs. Les plateformes de TX Markets ont été affectées à des degrés divers par la crise du Covid-19. Alors que cette dernière a engendré une baisse sensible des commandes chez JobCloud (50 pour cent en coentreprises), l’activité immobilière de Homegate s’est rapidement remise. Les plateformes Tutti et Ricardo ont même enregistré des valeurs record pendant le confinement. Globalement, il en a résulté une baisse du résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) à 38.8 millions de francs (exercice précédent: 44.8 millions de francs), les charges d’exploitation ayant été allégées de 1.0 million de francs grâce à l’indemnité en cas de réduction de l’horaire de travail. Le résultat opérationnel avant effets de regroupement d’entreprises (EBIT adj.) s’est élevé à 35.8 millions de francs (exercice précédent: 42.6 millions de francs).

 

Goldbach: résultat marqué par la baisse de la publicité engendrée par le coronavirus, apaisement de la situation publicitaire à partir de juin

Par rapport à l’exercice précédent, Goldbach affiche un produit d’exploitation en baisse de 21.8 pour cent, à 61.1 millions de francs, qui s’explique par la crise du coronavirus et la situation globalement tendue sur le marché publicitaire. Après la forte baisse des réservations de publicités causée par le confinement, la situation de la publicité semble s’apaiser depuis juin 2020. Le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) a baissé à –0.1 million de francs (exercice précédent: 13.6 millions de francs), les charges d’exploitation ayant été allégées de 3.7 millions de francs grâce à l’indemnité en cas de réduction de l’horaire de travail. Le résultat opérationnel avant effets de regroupement d’entreprises (EBIT adj.) s’est élevé à –3.3 millions de francs (exercice précédent: 10.8 millions de francs). 

 

20 Minuten: grand besoin d’information avec des accès record aux plateformes numériques, fort recul des recettes publicitaires

Au premier semestre, les accès aux plateformes numériques des médias pendulaires ont atteint un niveau record en raison du besoin d’information accru durant la crise. Malgré ces chiffres record, l’entreprise affiche une baisse des recettes publicitaires due au coronavirus. La publicité imprimée a en outre été affectée tout particulièrement par la baisse. Le produit d’exploitation des journaux pendulaires exclusivement financés par la publicité a ainsi baissé de 43.5 pour cent, à 39.8 millions de francs. Le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) s'établit ainsi à –6.9 millions de francs (exercice précédent: 19.3 millions de francs), les charges d’exploitation ayant été allégées de 1.0 million de francs grâce à l’indemnité en cas de réduction de l’horaire de travail. Le résultat opérationnel avant effets de regroupement d’entreprises (EBIT adj.) a reculé à –7.0 millions de francs (exercice précédent: 19.3 millions de francs).

 

Tamedia: l’augmentation du nombre d’utilisateurs est loin de compenser la baisse de la publicité, des économies de l’ordre de 70 millions de francs sont prévues au cours des trois prochaines années

Le besoin d’un journalisme de qualité indépendant s’est accru pendant la crise du coronavirus. Cela s’est manifesté par une augmentation des abonnements numériques vendus de 46 pour cent en comparaison avec la même période de l’année précédente. Le marché de la publicité s’est toutefois effondré à cause de la crise du coronavirus. Par rapport à l’exercice précédent, Tamedia affiche ainsi un produit d’exploitation en baisse de 18.6 pour cent, à 224.7 millions de francs. Le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) a ainsi reculé à –4.3 millions de francs (exercice précédent: 23.0 millions de francs), les charges d’exploitation ayant été allégées de 4.2 millions de francs grâce à l’indemnité en cas de réduction de l’horaire de travail. Le résultat opérationnel avant effets de regroupement d’entreprises (EBIT adj.) s’est élevé à –5.4 millions de francs (exercice précédent: 16.2 millions de francs).

Par rapport à l’exercice précédent et après correction des effets exceptionnels, Tamedia a déjà vu son chiffre d’affaires reculer de 34 millions de francs durant l’exercice 2019. Au premier semestre 2020, la perte de chiffre d’affaires s’élève à 47 millions de francs. Outre la poursuite du changement structurel, le premier semestre 2020 souffre de la crise du coronavirus et de l’effondrement du marché publicitaire qui en a résulté. La direction de Tamedia estime qu’il faut s’attendre à une poursuite, voire une accélération du changement structurel et des tendances négatives qui en résultent en termes de recettes, même une fois que la crise aura été surmontée. Elle prévoit par conséquent de réduire les coûts de 15 pour cent, soit 70 millions de francs, ces trois prochaines années, afin de garantir une base durable pour l’avenir. Les mesures requises à cet effet doivent être élaborées avec les domaines concernés au cours des prochains mois, en impliquant les partenaires sociaux.

 

Grâce aux investissements réalisés dans la transformation numérique et à la nouvelle organisation, ainsi qu’à l’accent mis sur les besoins des utilisateurs et à la mise en place de modèles payants numériques, Tamedia est bien positionnée pour relever les défis. Il est encourageant de constater que la part des recettes provenant du marché des utilisateurs en pourcentage des revenus est passée de 44 pour cent à 54 pour cent depuis l’été 2018 alors que les recettes numériques ont presque doublé.

 

Group & Ventures: focalisation des domaines d’activité au niveau de Ventures, restructuration des services centraux 

Le domaine Ventures s’est clairement focalisé sur les activités de Digital Entertainment avec Zattoo, de Consumer Productivity avec Doodle et de Consumer Fintech avec Neon et Monito, tandis que les services centraux seront restructurés au cours des trois prochaines années. Des économies à hauteur de 20 millions de francs doivent être réalisées grâce à la réorganisation des services centraux. Par rapport à l’exercice précédent, le produit d’exploitation de Group & Ventures a progressé de 33.7 pour cent, pour passer à 102.3 millions de francs. Cette hausse est notamment due à Zattoo, qui n’avait été prise en compte l’année précédente que pendant trois mois. Le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) a ainsi progressé à 10.9 millions de francs (exercice précédent: –8.5 millions de francs), les charges d’exploitation ayant été allégées de 1.6 million de francs grâce à l’indemnité en cas de réduction de l’horaire de travail. Le résultat opérationnel avant effets de regroupement d’entreprises (EBIT adj.) s’est élevé à –3.5 millions de francs (exercice précédent: –17.1 millions de francs).

 

Informations pour les médias et les analystes 
 

TX Group

La conférence téléphonique des médias a lieu aujourd’hui, mardi 25 août 2020, à 12 heures. Par ailleurs, une conférence téléphonique est organisée spécifiquement pour les analystes et investisseurs aujourd’hui à 14 heures. 

 

Tamedia

Une conférence téléphonique séparée avec les directeurs Marco Boselli et Andreas Schaffner aura lieu à 15 heures afin de répondre aux questions spécifiques liées à l’entreprise Tamedia. 

 

Le numéro d’accès aux conférences est le suivant: +41 58 310 50 00. Veuillez vous connecter quelques minutes avant le début de la conférence. Une conférence téléphonique en anglais sera, au besoin, proposée le lendemain pour les investisseurs et analystes d’outre-Atlantique.

Contact

Patrick Matthey, Responsable de la Communication

+41 44 248 41 35, [email protected] 

À propos de TX Group

TX Group forme un réseau de plateformes numériques qui fournit aux utilisatrices et utilisateurs de l’information, des repères, du divertissement et un soutien dans leur vie quotidienne. Quatre sociétés indépendantes sont réunies sous l'égide de TX Group: TX Markets englobe les plateformes numériques, rubriques et places de marché; Goldbach est active dans la commercialisation publicitaire en Suisse, en Allemagne et en Autriche; l’entreprise 20 minutes regroupe les médias pendulaires en Suisse et à l'étranger; Tamedia assure le développement futur des quotidiens et magazines.    

www.tx.group